lundi 27 février 2017

Laissez la police faire son travail !

Mon sang n'a fait qu'un tour quand j'ai vu aux infos, ce policier venu contenir la foule à Nantes, brûlé à la jambe par un cocktail molotov lancé par un manifestant. Outré, je l'étais. Scandalisé, je le suis encore. 
Qu'il y ait manifestation (contre ou pour qui ou quoi que ce soit), passe encore, chacun s'exprime. Mais violence et destruction, non. Qu'on ne confonde pas l'histoire de Théo avec cela et qu'on ne l'utilise pas comme prétexte à casser du flic.

Ces policiers, encensés lors de leurs interventions aux attentats, applaudis et remerciés, sont aujourd'hui sous le coup de heurts qui les atteint directement. Ces policiers qui ont eux aussi des familles, qui ont des opinions, qui ont un travail à faire. Ils n'étaient pas là pour faire du mal, juste pour protéger, leur première mission.
Le français est un con à la mémoire courte.
Du moins, ceux qui manifestent dans un climat violent. 
Les autres ne sont pas forcément mieux, on verra en avril.

"Moi, Président, je demanderais à ce que lors des manifestations, il soit interdit d'avoir le visage couvert. Quand on manifeste, on affirme ses opinions. On ne se cache pas. Sauf si on a l'intention de faire mal. Moi, Président, j'assurerai la sécurité au sein de ces rassemblements, par l'intégration d'officier de police en civil dont le rôle serait d'extraire ces crapules masquées du cortège."
Voilà un discours qu'on aimerait entendre, à l'aube d'une élection qui n'apporte rien de nouveau au fond, que des magouilles et ambitions personnelles. Avec des promesses superficielles et des déclarations fausses. Je vous l'avais dit, je suis écœuré de la politique.

J'aimerais voir un journaliste lors d'un débat, demander à M. Fillon ce qu'il compte faire, dans son programme, contre la fraude parlementaire et les emplois fictifs. En voir un autre expliquer simplement aux Français que le remboursement de 100% des lunettes promis par M. Macron sera basé sur le tarif Sécu et non les frais réels, soit moins de 8 euros. Parce que ces gens ne connaissent pas notre quotidien. Et ils nous embrouillent à qui mieux mieux pour de la poudre aux yeux.

Cette élection où on place systématiquement Le Pen au second tour. On a pourtant déjà connu des surprises imprévues, récemment. Personne ne parle d'un hypothétique et incongru second tout opposant Macron et... Hamon ! Ils auraient l'air bien cons les socialistes qui préfèrent la gauche de droite que celle de gauche...

posted from Bloggeroid

dimanche 26 février 2017

Le derby du Nord

C'est en compagnie de mon père, qui n'avait pas mis les pieds à Bollaert depuis un bail, que j'ai assisté parmi les 35250 spectateurs, au derby de Ligue 2 entre Lens et Valenciennes. L'occasion de se remémorer comment était le stade Bollaert avant d'être reconstruit, e ces sorties organisées étant gamins pour voir nos idoles de l'époque, Roger Boli, Jimmy Adjovi-Boco...


Un match de ligue 2 avec autant de spectateurs, il n'y a qu'à Lens qu'on voit ça. Et même en Ligue 1    ça fait des jaloux. Une ambiance de folie, un spectacle dans les tribunes, une victoire de notre équipe et du bonheur ! Que demander de plus?

On pourrait faire une critique du match, tiens: Valenciennes très absent, attentiste, a subi le match depuis le début. Pourtant, Lens n'a pas été transcendant bien au contraire, on a vu un Bourigeaud transparent avec des godasses carrées. Le premier but arrive sans être attendu, la fin de rencontre était pénible mais au final, c'est dans les tribunes qu'à lieu le spectacle !!! 
Cette année, les ambitions du club sont de monter dans l'élite. Ce sera difficile, il faudra hausser le niveau de jeu dans un championnat très serré et relevé.

Ce qu'on retiendra? Un très bon moment passé avec mon père, et le projet de revenir au plus vite ensemble faire la fête en sang et or...

jeudi 23 février 2017

Les planètes des sages


Comme j'en ai plein le cul de l'affaire Théo qui sert de prétexte à des manifestations stupides de lycéens qui ne veulent pas aller en cours, alors que l'affaire est devant la justice et que, donc, ça sert à rien de faire ce qu'ils font, j'ai décidé de laisser flâner ma têtes dans les étoiles. A la recherche d'un gros trou noir. Ou pas.

La NASA a annoncé avoir trouvé, dans une galaxie far far away, trois planètes aux caractéristiques idéales parmi un système de 7 exoplanetes. Bon, d'abord, qu'est-ce qu'une planète? Une planète, c'est une grosse boule. Ainsi il n'est pas rare d'entendre l'expression: il a deux planètes sous le kiki. Je reviendrais un jour vous expliquer ce qu'est le kiki. Il ne s'agit pas de l'espace. Non non.
Plus sérieusement, d'après de savants calculs mathématiques, ces exoplanètes seraient en mesure d'abriter des océans et donc, la vie. Ce qui n'est pas le cas de toutes les boules. 
L'objectif inavoué serait d'aller fonder une civilisation sur ces secondes Terres.
Ils sont malins ces scientifiques, qu'est ce qu'ils ne feraient pas pour trouver un endroit où se barrer à la fin du monde, tout ça pour ne pas payer leur vignette Crit'air !

Bref, on est pas prêts de se rendre là-bas pour autant car c'est très très loin et il faudra se contenter de supputations pour voir en ces planètes une potentielle colonie. Mais on peut rêver. Ou imaginer que les habitants de ces lieux, pas forcément humanoïdes, ont une évolution bien plus avancée que la notre. Et qu'ils vont venir nous coloniser, eux, si ce n'est pas déjà en route. Car j'ai des doutes sérieux sur ma voisine...

mercredi 22 février 2017

C'était en 2016: Japan Expo

Ce n'est pas parce que le blog a végété ces dernières années qu'il ne s'est rien passé de spécial, bien au contraire. Loin de moi l'envie de vous bassiner avec tout ça, je préfère profiter de ces lignes pour vous raconter les choses qui ont été sympa ! Alors, pour tout dire, je pense qu'il est nécessaire de reprendre à partir de mai. Voici une rubrique qui reviendra de temps en temps, parce que ce sont des choses que j'ai vraiment envie de partager: à commencer donc, au hasard, par notre sortie à Japan Expo.

    
Après la file d'attente, nous arrivons au salon
 
J'ai toujours été intéressé par l'univers japonais associé à l'image qu'en renvoyaient les mangas et les animés de ma jeunesse et d'après. Aussi, j'ai proposé à ma compagne d'aller découvrir tout celà à Japan Expo. Ce fût merveilleux. Nous avons déambulé au sein de ce salon, à la découverte de saveurs gustatives nipponnes, ni mauvaises; mais aussi de la culture japonaise avec les agences de voyages et les démonstrations traditionnelles.
A n'en pas louper les stands de mangas, d'animés et de maquettes.
Et inévitable, le secteur jeux vidéo qui était blindé de jeunes à la découverte de nouvelles expériences ludiques.
A certains endroits, une idol ou un groupe de japonaises nous montraient leurs talents musicaux

On a pu manger des onigiris
  Franchement c'est un salon génial. Les visiteurs le parcourent, affublés de déguisements de leur héros japonais favori. L'ambiance est sympa, on a pu assister à des concerts et des défilés. Découvrir un univers particulier, dont les fans sont particulièrement investis. Et parfois se laisser aller à quelques petites emplettes !
Ou croiser des cosplayers, pas toujours du gout de tout le monde ;-)

Et se régaler des maquettes Saint Seya

Cette année, Japan expo à lieu début juillet. C'est déjà en repartant de l'édition 2016 que nous avons décidé d'y retourner... et pourquoi pas, d'aller plus loin...